D'ore et d'espace...

Publié le par La musique, une nuisance qui s'honore

Bonjour!

 

Aujourd'hui j'ai décidé de vous parler d'une petite découverte...

Bon elle date d'il y a trois semaines à peu près, lors d'un cours d'histoire de la musique sur la variation musicale. Et si cette oeuvre peut à la base ne pas correspondre à cette thématique, elle en fais pourtant bien partie. Bref...

 

Il s'agit de D'ore et d'espace, de Denys Vinzant. Je vous mets une petite biographie du compositeur:

 

Né le 27 Novembre 1955 à Grenoble.
Etudes au Conservatoire National de Région de Grenoble - harmonie, contrepoint, fugue, orgue, histoire de la musique - puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris - écriture, analyse avec Betsy Jolas, composition et recherches en musique électro-acoustique avec Guy Reibel. Il fait partie, depuis 1985, du collège des compositeurs permanents de Grame - Centre National de Création Musicale à Lyon - ainsi que de l'équipe pédagogique du studio. Il enseigne au Conservatoire National de Région de Saint-Etienne où il est professeur titulaire de la classe de composition en musique électro-acoustique.
Son œuvre, qui présente plusieurs facettes, s'articule autour d'une écriture précise et ciselée. D'un caractère pointilliste, elle s'élabore à partir de calculs réalisés par ordinateur. Il s'agit souvent de pièces mixtes dont l'inspiration puise ses sources dans l'univers poétique. Pièces multiformes, elles sont constituées, le plus souvent, d'un ensemble de parties qui peuvent être jouées par chacun des interprètes dans l'ordre qu'ils choisissent. Proches de la calligraphie, ses partitions deviennent progressivement partie intégrante de l'œuvre jusqu'aux expositions sonores où elles figurent écrites à l'encre dorée sur des plaques de verre sonores. Ses premières installations datent de 1996. Elles proposent, actuellement, de nouvelles mises en espace, de nouvelles architectures, transfigurant les lieux qu'elles habitent.

 

Pour en revenir à l'oeuvre en question, c'est une installation musicale. Voilà ce que l'on trouve sur le site officiel de Denys Vinzant:

 

"L'installation propose un ensemble de petites "Lames de verre" et de "Partitions Cristal", grandes feuilles de verre à vitrail très fines sur lesquelles l'écriture des partitions explore diverses techniques associant feuilles d'or et encre dorée.
La partie musicale, sous le titre : "Ecrits d'Ondes et de Silence" se développe autour du "cycle de l'eau". Exploration des ruissellements sonores, la partition devient un agencement de sonorités aux noms évocateurs, "eaux démultipliées", "ornementales", "eaux sculptées".... Transfigurée par la vibration du cristal et associée à de nouveaux éléments sonores, la musique s'ouvre sur d'autres espaces.
Au-delà de l'apparence, plus fragile, plus précieuse encore que lors des précédentes installations, au-delà de la magnificence de l'or et du cristal - vitraux turquoises, émeraudes, jaunes clairs, couverts de pluies de notes et de particules d'or - la préoccupation demeure, par la magie du sonore et du visuel, de nous faire ressentir l'éternité de l'instant."

 

Pas forcément évident de comprendre de quoi il retourne... mais ça se voir sur les vidéos! Bref, ce qui m'intéresse moi dans cette oeuvre, c'est la recherche de sons. Alors bon, sur les hauts parleur d'un ordinateur, le rendu n'est pas formidable (à moins que vous n'ayez des enceintes géniales, ce qui n'est pas mon cas!). Mais je peux vous dire que sur les hauts parleurs du conservatoire, il y a des sons qui sont à peine perceptibles, mais qui sont indéniablement présents, puisqu'on les sent... à la limite de la douleur! Autre chose intéressante, cette musique varie selon le lieu. Comme toute musique me direz-vous. Certes. Mais celle-là quand même plus qu'une autre! Et pour preuve, je vous mets deux des vidéos proposées sur le site: http://www.vinzant.fr/ La première est celle de l'amphitéâtre de l'opéra de lyon, la seconde celle de la salle des chevaliers de l'abbaye du Mont St Michel.

 

Voilà! Moi j'aime bien... et vous?

 

 

sources: http://www.vinzant.fr/

Commenter cet article

Thierry-alias-Jean-Philippe 16/08/2010 15:04


Bonjour Pazuline. A dire vrai, je m'attendais à pire comme musique contemporaine. Comme j'ai pu entendre des choses nettement plus discordantes, j'avais des idées préconçues. Mais il faut dire que
mon oreille est plutôt orientée vers la musique baroque ! Bonne continuation ! Je te souhaite de passer une bonne journée et à bientôt !