"Alea Jacta est"

Publié le par La musique, une nuisance qui s'honore

Bonjour,

 

On continue aujourd'hui avec le Jules César de Haendel...

 

Acte II:

 

Les appartements de Cléopâtre. Les jardins du sérail. Jardins de délices de Cléopâtre.
Cléopâtre gagne l'amour de César au cours d'un tendre tête à tête sans lui avoir encore révélé sa véritable identité. Dans les jardins du sérail, Cornélia chante son bonheur perdu et repousse les avances que lui font tout à tour Achillas et Ptolémée. Sextus, qui s'est fait aider par Nirenus, rejoint sa mère. Ensemble, ils prévoit le nouvel attentat contre le tyran. Cléopâtre, sous le nom de Lydia, attend César. Alors qu'ils vont se déclarer leur amour, Curio intervient et leur dévoile l'attentat prévu contre le romain. Voulant à tous prix aider son aimé, Cléopâtre lui révèle (par accident) sa véritable identité et lui demande de fuir. Mais César refuse et se rend à la rencontre de ses assaillants. Dans son harem, Ptolémée tente encore une fois de séduire Cornélia. Entre Sextus qui veut le poignarder, mais il est empêché par Achillas. Ce dernier annonce que César a réussi à s'enfuir et qu'il s'est jeté dans le port, mais que Cléopâtre fait avancer ses troupes pour le venger. Achillas réclame sa récompense (Cornélia), mais Ptolémée la lui refuse avec mépris. Achillas décide alors de se ranger aux côtés des troupes romaines.

 

AIr de séduction de Cléopâtre:

"V'adoro pupille"

 

 

 

César chante sa passion:

"Se in fiorito ameno prato" 


 

 

Cornélia chante son bonheur perdu:

"Deh piangete, oh mesti lumi"

Achillas et Ptolémée tentent tour à tour d'obtenir les faveurs de la belle... peine perdue.

"Si spietata il tuo rigore sveglia"

 

 

Cornélia presse sextus d'agir

"Cessa Omai di sospirare"

 

 

Sextus exprime sa détermination dans un air "martial":

"L'angue offeso mai reposa" 


 

César découvre la véritable identité de Cléopâtre 

César décline la solution proposée par Cléopâtre et décide de combattre:

"Al lampo dell'armi"

 

 

  Cléopâtre hésite entre la vengeance et la déploration:

"Si spieta di me non senti"

 

 

 

Dans son harem, Ptolémée chante la beauté de Cornélia:

"Belle dee di questo core" 


 

 

Sextus chante sa détermination:

"L'aure che spira" 

 

 

et c'est sur cett ebelle énergie que se termine le deuxième acte!

la suite au prochain épisode!

 

sources: Tout l'opéra de monterverdi à nos jours, Gustave Kobbé, éd.Robert Laffont, collection bouqins

Opéra compositeurs, ouvres, interprètes, Andras Batta, éd. Köneman

youtube, forcément...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

JACQUELINE/Mina 22/02/2011 15:20


Merci Pazuline...grace à toi nous venons au théatre sans bouger de chez nous!! Et puis le grand Haendel est un point fort de notre petit groupe d'amoureux de la musique...pas vrai
Antiochus???!!!:o)


La musique, une nuisance qui s'honore 22/02/2011 20:37



ravie que ça t'ait plus!