Aïe!!

Publié le par La musique, une nuisance qui s'honore

Bonjour,

 

Le sujet d'aujourd'hui se porte sur l'ergonomie musicale. Kesaco?, me direz-vous... Et bien, le problème, c'est que beaucoup de musiciens devraient se poser la même question. L'ergonomie musicale, c'est comment adapter sa technique, sa position ou même son instrument, pour éviter un maximum de tensions pendant le jeu. J'en entends qui rouspètent déjà en disant "non, mais oh! adapter sa technique, et puis quoi encore? c'est pas avec ça que je vais m'améliorer!". Et bien... si. Et toc. Parce que parvenir à supprimer certaines tensions, c'est libérer la main, l'articulation, le corps. Et avec des doigts plus libres... on peut jouer plus vite, être plus précis, donc plus juste... C'est aussi éviter des problèmes tendineux musculaires de types tendinites (chroniques), que nombre de musiciens connaissent (trop) bien.

 

C'est bien mignon, tout ça, mais qu'est-ce qu'on fait?

 

D'abord, on s'échauffe correctement. Et ça ne veut pas juste dire faire des gammes et autres exercices. S'échauffer, c'est aussi commencer doucement, sans forcer (même dans un mauvais jour), et conseillerai même de s'étirer un peu (un peu!!!! on ne s'éclate pas un doigts en voulant gagner des écarts, n'est-ce pas les pianistes?). Les intruments à vents (et les autres aussi en fait), ont tout intérêt à commencer la journée par quelques exercices de respiration. La posture et le corps sont bien trop souvent délaissés dans le travail du musicien. Il y a quelques années, on pensait même fréquemment qu'il ne fallait pas tenir compte de la douleur potentielle. Grosse erreur... Le musicien, comme le sportif, doit apprendre à écouter son corps, et surtout à s'arrêter dès qu'il sent une tension excessive ou la moindre douleur. Bien souvent, ce n'est pas parce que l'on aura travaillé deux heures de plus, dans la tension, que ça ira mieux le lendemain. Il faut au contraire rechercher la détente dans le jeu instrumental. Vouloir repousser ses limites corporelles sans s'écouter peut conduire à des pathologies graves, comme la dystonie de fonction.

 

Une fois échauffé, on veillera donc à adopter une position la moins antianatomique possible pour le corps. Soyons franc, pour beaucoup d'instruments, il n'y a pas de position naturelle. On cherchera donc juste à trop empirer les choses. Bien sûr, on se tient droit, même quand on joue assis. Le travail devant un miroir peut aussi être d'une aide précieuse pour se rendre compte d'éventuels défauts et les corriger. Les violonistes et altistes feront tout particulièrement attention au choix de leur coussin, les pianistes à leur tabouret et à leur hauteur (idem pour tout instrumentiste qui travaillent assis). Il existe des coussins à air qui permettent de libérer le bassin et donc de soulager le dos pour le travail assis. (Certains musiciens d'orchestre s'en servent en permanence, et ils ont bien raison!) Le professeur a aussi une grande importance dans la position de l'élève. C'est à lui de surveiller qu'il n'y ait pas de crispation (active ou passive) qui s'installe.

 

Pour terminer, on voit de plus en plus de kinésithérapeutes qui se spécialisent dans le domaine des instrumentistes. Sauf cas de problème important, les voir régulièrement n'est pas nécessairement très utile, mais une fois de temps en temps peut permettre de prendre consicence de ce qui n'est pas très bien placé. Sinon, je conseillerai aussi une visite chez l'ostéopathe, même si l'on ne ressent pas de douleurs. Mieux vaut prévenir que guérir!

 

Amis musiciens, je n'aurai qu'un mot à dire, écoutez-vous!

Publié dans Vous en pensez

Commenter cet article

F. 06/04/2011 18:39


Alors là, je ne peux qu'applaudir des deux mains !!! Je suis justement en plein dedans. Et après quelques jours d'écoute,je sens déjà du mieux... quant aux kiné et autres ostéo, en effet, il faut
aller les voir en prévention, avant l'installation des tensions. Je crois que je vais prendre un abonnement chez la mienne ^^


La musique, une nuisance qui s'honore 22/04/2011 14:29



je devrai aussi prendre un abonnement chez la mienne, mais j'ai déjà rendez-vous chez le dentiste, alors chaque chose à la fois! (même si je préfèrerai bien que ça soit l'ostéo...)